Comme à chaque fois, précédent les fêtes de Noël, c’est au cours de l’hiver que les gastro entérites aigues se manifestent dans leur acuité. Plusieurs centaines de milliers de patients sont concernés chaque année. L’agent causal est le plus souvent un rotavirus. La transmission de cette pathologie est plutôt liée à un contact direct entre les personnes porteuses de la pathologie ou par les aliments, l’eau ou des objets souillés.

gastro

Chez les patients plus fragiles que les autres, particulièrement les enfants et les personnes âgées, il est souhaitable de veiller à prévenir la survenue d’une déshydratation. En outre, il est de plus en plus fréquent de constater chez les victimes de cette affection l’apparition d’une relative inflammation du tube digestif. Cet état inflammatoire, proche de celui rencontré avec les MICI, perdure parfois. Il doit être pris en compte dans le suivi post épisode aigue.

Il est donc souhaitable de ne pas trop négliger ce type d’affection récurrente et de rester à la disposition du patient, afin d’assurer un suivi vigilant.